En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Conseil pour perdre du poids à Paris 15e


À chaque situation, une analyse fine de plusieurs paramètres permet de proposer un suivi adapté et personnalisé.
 

Les régimes sont souvent parfaits sur l’ordonnance, imparfaits sur la silhouette et lourds sur la balance.
 

On distingue 3 types de prise en charge dont le niveau de médicalisation va crescendo : chaque nouveau palier utilise les bases du palier précédent : Palier 1 : perdre < 7 kg, Palier 2 : perdre de 7 à 15 kg, Palier 3 : perdre plus de 15 kg. 
Palier 1 : perdre < 7 kg :
Dans un premier temps, il est important de faire une analyse de l'alimentation quotidienne des patients. Cette analyse va permettre de dépister les
erreurs diététiques par exemple les excès, les sucres, sauces, calories vides, alcool puis les déficits, les micronutriments : vitamines, minéraux, acides gras, fibres.

Il est important de voir si le patient a besoin de stimulants ou de lui signaler les erreurs d'association alimentaire.
 
 Équilibrer les biorythmes 
_ Détoxifier :
  • Détoxifier le foie
  • Améliorer la circulation de l’arbre biliaire
  • Stabiliser le microbiote
_ Normaliser le transit intestinal 
_ Optimiser le sommeil  et sa qualité
_ Structurer l’activité physique 
_ Poids mental : une prise en charge originale  et simple  sur le modèle du canadien  le Dr M. Larocque, associe la composante psychique à l'image corporelle 
 Palier 2 : perdre de 7 à 15 kg
   À ce palier, avez-vous un syndrome métabolique ?  Un foie trop gras, une stéatose hépatique ? Une anomalie de fonctionnement de la thyroïde
Quel  est votre morphotype de surpoids ? Le palier  1 est enrichi  d’un bilan plus spécialisé avec une stratégie adaptée aux résultats.

   Le système de mise en réserve de graisse est très actif : le système adipocytaire est un véritable organe qui secrète une grande quantité  d’hormones et de cytokines inflammatoires  avec un possible retentissement sur de nombreux organes dont le foie, le cœur, les artères, le cerveau... Rapidement, apparaît une insulinorésistance paradoxale : le  sucre, source d'énergie, peine à entrer dans les cellules musculaires, ce qui fait augmenter le signal insulinique : le signal de stockage des graisses. Le risque est aussi l'apparition d’un pré-diabète.

   Un bilan médical recherche un syndrome métabolique, une stéatose hépatique, un pré-diabète, une inflammation  et fait un pronostic des facteurs de risque cardio-vasculaire.
Palier 3 : perdre plus de 15 kg 
L’obésité est avérée. Les régimes se sont succédé avec de plus en plus de difficulté à perdre du poids. Même si des bonnes mesures diététiques sont respectées, le contrôle du poids se fait à armes inégales,  l’assiette étant en très bonne posture pour que vous gagniez. Normal vous n’êtes pas seul, vos bactéries sont là et contribuent à vos ressources en énergie : le microbiote est en action  avec un effet de biomasse.  
inflammation de bas grade, voire coexiste  avec une perméabilité intestinale. Tout concoure à exciter un système  adipocytaire qui devient  hors de contrôle. 
La prise en compte de la muqueuse intestinale et du microbiote  sont incontournables dans la démarche d’amaigrissement.
Dans ces situations, un recours à la pose d’un ballon intra-gastrique  pour une période de 3, 6 voire 12 mois peut être envisagé. (cf.  Ballon intra-gastrique).
Dans le cas de très grande surcharge pondérale, une chirurgie bariatrique définitive est discutée.